Bienvenue sur :
LES MARQUES
ET LES ESTAMPILLES
DES FAIENCES DE LONGCHAMP  
                                             napoleon-villers-les-pots.wifeo.com
Page en construction, merci de votre compréhension!
     




 Les liens vers les articles du
  BIEN PUBLIC du 23.04.2015

cliquez ci dessus




notre adresse E-mail:  napovillers@gmail.com
*******
LES MARQUES ET LES ESTAMPILLES
  DES FAIENCES DE LONGCHAMP  

listage évolutif et non exhaustif

*******

La faïencerie de Longchamp fut rachetée en 1868 par les frères Marcel et Robert Charbonnier* à Mr Phal-Blando.
A partir de 1878, les frères Charbonnier s'orientent sur la production, moderne à l'époque,
de céramiques fines dites "terre de fer" ou "porcelaine opaque" **.
Une production de faïences traditionnelles a eu lieu auparavant à Longchamp
mais ne fait pas partie de l'étude de la présente page.

* Robert Charbonnier né le 24 août 1846 à Vougeot (21) et décédé le 5 juillet 1905 à Longchamp (21)
**
Voir l'ouvrage les Faïenceries françaises du Grand-Est de Mr Jean Rosen


Un grand merci à Monsieur Gaétan MOISAND de Longchamp pour ses informations
Nous vous recommandons le site
Le Chardenois :
  
http://moisand.unblog.fr/
qui retrace l'histoire de la faïencerie de Longchamp et la saga de la famille Moisand - Charbonnier

*******

Les faïences de Longchamp
de la période Robert Charbonnier
ont une caractéristique unique,
celle d'avoir pour chaque modèle une estampille
qui est une oeuvre d'art à elle seule,
toujours très élaborée, très spécifique et unique.


*******
a) PERIODE ROBERT CHARBONNIER (RC)
(à partir de ~1880 jusqu'à 1905-1912)


L'estampille lorsqu'elle est présente est très élaborée et comporte toujours au centre
le monogramme en deux variantes du R et du C entrelacés de Robert Charbonnier
(C rond ou C pointu) ainsi que l'appellation en rapport avec le motif


    

   

 

   
 
 


 

 

 

 



  ,
 

On notera la diversité et la recherche artistique de bon nombre des estampilles


*******
b) DEUXIEME PERIODE
premières décennies du XXème Siècle, à partir de 1912-1915 environ et jusqu'à la guerre de 39-45
(En 1912, Gaetan Moisand, gendre de Robert Charbonnier prend la direction des "Faïenceries de Longchamp",  Société Anonyme nouvellement créée sous ce nom, tandis que Edouard Charbonnier ,
son beau frère et fils de Robert Charbonnier, rachète la faïencerie de Salins les Bains dans le Jura
et va en faire la faïencerie renommée que l'on connait.)
 

*******
Calées dans le L majuscule de Longchamp,
l'appellation calligraphiée,est souvent géographique
et fait référence au thème représenté.

Certains modèles sont repris en continuité de la période "Robert Charbonnier"






*******

c) TROISIEME PERIODE
LE MILIEU DU XXème SIECLE JUSTE APRES LA GUERRE DE 39-45


 
   
 
à noter pour ce modèle Agen, 3 estampilles différentes


*******


*******
On peut rajouter à celles ci une courte période après guerre
caractérisée par une estampille ronde:


FAIENCERIE DE LONGCHAMP
Cote d'or
FRANCE 


 
 

*******
 

LES TERRES DE FER


  

Faiences fines et très dures développées à partir de 1860, elles sont obtenues par l'adjonction de feldspath et de kaolin.
Très blanches, elles se rapprochent de la porcelaine mais ne sont pas transparentes ce qui leur vaut aussi l'appellation de porcelaine opaque.
Leur blancheur leur permet de ne pas nécessiter d'émaillage opaque mais une simple glaçure transparente autorisant la réalisation sur la faïence précuite
de très beaux motifs colorés ou non qui seront ainsi protégés par cette glaçure. 
Elles vont ouvrir la voie à des faïences très artistiques.

C'est un sigle différent de l'estampille et c'est une désignation commerciale!  
Ces faiences supporteraient le chaud (mais non la flamme)!

       

un excellent site sur les terres de fer :
http://pourcythere.free.fr/crbst_3.html

 
Afficher la suite de cette page






 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site